Du 6 au 10 février 2019 découvrez les sculptures du Yab Lab…

Le YaB Lab c’est un laboratoire, un lieu de recherche, de conception plastique. Yannick Beslot y prolonge la vie des objets en leur donnant une nouvelle fonction, un nouveau sens.

Deux thématiques principales sont abordées dans ses créations :

– la musique, avec des sculptures, ayant comme base des instruments détériorés et muets. Quoi de plus précieux qu’un saxophone ou un accordéon. Objets de mécanique de précision, abîmés par le temps, relégués en fin de vie, sur une étagère ou dans un vieux grenier. Il les ré-interpréter et les réinvestir… en lumière. Parfois déstructurés pour des sculptures abstraites, parfois des êtres faméliques s’emparent de l’instrument pour entamer une mélopée silencieuse et poétique.

 

– Les robots, ici personnages surannés nés d’objets obsolètes ou cassés. Fantasme de mon enfance et de l’adolescence passées nourries des romans de Jules Verne, d’Isaac Asimov ou de Franck Herbert, de comics américains des films de science fiction, film de Jean Pierre jeunet et Marc Caro, de Terry Gillian ou de Steven Spielberg et Georges Lucas et bien d’autres. Pour lui la robotique n’est que prétexte pour renvoyer à la société ses objets usagés, métamorphosés en androïde désuet et comique. Souvent d’apparence biomorphique, ils reflètent notre humanité. A notre époque où tout est clic et re-clic, algorithme, connexion, il tente de proposer un contre-pied ludique et poétique.