L’OpenBach X Expolaroid

La galerie de l’OpenBach présente du 24 au  28 avril 2019, une exposition collective, “OPENBACH x EXPOLAROID”, dans le cadre du festival Expolaroid 2019. Sept artistes exposent leurs différents travaux photographiques et vous présentent leur approche du polaroid.

Audrey Borgel, Mila Nijinsky, Lorella Paleni, Louise Dumont, Chloé Coislier, Jessica Rispal, Stephane Blanquet.

Audrey Borgel

Il était une fois des arbres :

« J’aime ses lignes fuyantes et sa représentation graphique.

Bien qu’évidemment symbolique, l’arbre attire tout simplement par sa beauté naturelle, de la partie la plus basse aux cimes.

Ses formes sont poétiques et inspirent l’apaisement, le calme.

Lorsque l’on se balade parmi eux, on entend le rien.

Chaque espèce ou famille a une forme et structure de branches particulières, l’arbre pousse vers la lumière et s’il ne peut pas, il contournera toujours dans le seul but de s’épanouir. »

 

Mila Nijinsky

Les Fragments / La jeune fille et la mort

« L’intention est d’abord documentaire. Ne pas oublier. L’instant et le corps doit résider, se révéler. Et de cette innocente intention, révèle la vision de Mila Nijinsky qui pose son regard sensible sur un monde coloré, saturé, pluriel, érotique et douloureux. De la douceur des matins tendres aux paysages lointains, en passant par les portraits transcendant la manichéenne boussole des genres, nous voilà porté par l’oeil curieux et aimant d’une artiste qui n’a de cesse que d’aller explorer ce qui se cache derrière le miroir de l’identité. » W.M.

 

Mila Nijinsky ne travaille qu’avec des procédés anciens (argentiques/polaroids), afin de garder une trace palpable et sensible de tous ces instants. Elle utilise la technique du polaroid lifté sur papier dessin et sur moulage de fragment de corps.

 

Lorella Paleni

Lorella Paleni est une artiste italienne née dans les domaines de la peinture, du dessin et de l’animation. Paleni a obtenu son baccalauréat en peinture de l’Accademia di Belle Arti de Venise, à Venise, en Italie, et sa maîtrise en arts visuels de la Columbia School School of the Arts à New York.

Récemment, elle a effectué des résidences à LeCouveNt à Ausitz, en France, et a été nominée pour la prestigieuse subvention pour artistes émergents Rema Hort Mann Foundation. Paleni a exposé à New York et à Long Island, ainsi que dans toute l’Europe, notamment à Berlin, Londres, Venise et Milan.

 

Dumont Louise

Tors.e

 » Tors : Qui est tordu, arqué, difforme Torse : 1. Anatomie/ Buste, poitrine, thorax d’un être humain. 2. Beaux-arts/ Statue représentant le tronc d’un humain sans tête ni membres.

 

Par la collection de ces  torses figurés à la manière de la statuaire grecque, Louise Dumont cherche à photographier  le corps de ses pairs à un instant t de leur existence et en même temps, donne à voir une petite parcelle d’humains de notre époque et  ses canons contemporains inhérente.

 

Cette série – en incluant des personnes non-binaires, en transition – questionne l’identité, le genre, la modification corporelle – liée à des phénomènes naturels tels que la grossesse, la vieillesse…, ou artificielle, contrôlée et délibérée tels que piercing, tatouage, chirurgie esthétique, en d’autres termes la condition humaine ; nous, semblables et différents, simples mortels.

 

Chloé Coislier

Chloé C. diplômée en master d’arts élabore sa recherche sur la transmission et l’éveil des souvenirs. En alliant argentique et numérique, en détériorant chimiquement ses pellicules tout en laissant libre cours au hasard, elle créée des images abstraites où des formes familières peuvent s’en détacher. Elle détourne les bonnes mœurs de la photographie pour créer des empreintes de son inconscient et de sa mémoire.

 

Jessica Rispal

« Photographe autodidacte depuis 1998.

Mes images questionnent les corps, jouent avec le fétichisme, le bizarre. Je tiens un blog dédié à mes expérimentations, Les Annales Noires.

Graphiste, directrice artistique diplômée de L.I.S.A.A. en 2003. J’ai travaillé en agences de communication publique et privée et suis aujourd’hui en freelance.

Fondatrice de la revue Le Bateau Magazine sur les corps et sexualités.

Co-fondatrice des éditions Les Crocs Électriques avec Stéphane Blanquet. »

 

Stéphane Blanquet

Plasticien, dessinateur et créateur multimédia, Stéphane Blanquet réalise une oeuvre dense qui puise dans les mythes et les cultures populaires, les sciences optiques, la magie ou encore l’art forain, et développe une recherche esthétique exigeante. Il s’aventure ainsi, dans la réalisation d’oeuvres parfois monumentales et explore inlassablement les technologies et techniques les plus variées à travers son travail. Il est aussi à l’origine des éditions United Dead Artists et des Crocs Électriques.