Nathalie Borowski & Antonin Malchiodi

Du 6 au 10 mars 2019, découverte du travail de Nathalie Borowski et d’Antonin malchiodi

Antonin Malchiodi

Sa production plastique s’articule autour du dessin, de la gravure et de la sérigraphie. Son travail questionne l’Homme et la société contemporaine de manière métaphorique et propose un voyage poétique où l’humain en est l’axe d’investigation.

Ces questionnements l’ont amené vers un travail d’auto-édition où il écrit, illustre et imprime des livres en sérigraphie dans son atelier.

 

Nathalie Borowski

Et si, l’on se basait sur l’organisation de notre vie cellulaire afin d’établir des rapprochements avec des schémas sociétaux (déplacement, communication etc) ?

Tel un organisme vivant en perpétuelle évolution, son travail tente d’en déployer les signes et les codes. Ces derniers participent à la mise en oeuvre d’un questionnement sans cesse renouvelé.

Systèmes de communication, migrations cellulaires, agencements intérieurs sont autant d’allégories. L’artiste s’interroge sur les rapprochements existants entre vie cellulaire et vie sociétale. Cellules, gènes, chromosomes sont prétextes à une réflexion sur l’ADN.

Figurant l’unité des cellules, les dessins ou découpages sont le plus souvent empreints d’une animalité, consciente et décidée, induisant parfois la présence de l’homme sous-jacente, traduite par des traces anthropomorphiques. De la surface (dessins à l’encre) , à l’espace (placées en tant qu’unités autonomes), les formes s’échappent laissant une trace de leur absence ou se fixant à leur support. Placées et déplacées dans l’espace en tant qu’objets, elles développent une identité propre, évoquant un renouvellement toujours actif de notre activité cellulaire.