fbpx

Emergence / Maria Chillon – Kim Coz – Guo Rong

Émergence

Du 6 au 10 janvier 2021, pour la première exposition de l’année, la galerie a réunit trois artistes, trois graveurs avec une envie commune de nature saupoudré d’un soupçon de fantastique.  “Nous avons chacune des démarches différentes, mais nous retrouvons de nombreux points communs dans nos travaux dont le plus flagrant est la prépondérance de la ligne. Exposer toutes les trois permet à notre travail de trouver un écho, de se répondre et de voir émerger de nouvelles possibilités. C’est aussi la chance pour nous d’avoir un autre regard sur nos propres œuvres.”

María Chillón essaie de capturer un moment de vie, de le figer, de le rendre visible, de voir son mystère. « Dans la combinaison des lignes, j’essaie de trouver le secret des sensations et de faire mien le fouillis des os, des chairs, des cheveux qui nous façonnent. Mon objectif n’est pas de représenter le réel mais de créer des volumes qui dévoilent un monde ambigu, un herbier-bestiaire, dans lequel se confrontent les tensions entre les perceptions de mon corps et celles de mon esprit. En créant des formes qui, sans être figuratives, pourraient faire partie de mondes possibles, par leur aspect organique, animal ou végétal, je veux rechercher le sens des ombres qui se dessinent à la seconde où mes yeux se ferment, et les matérialiser ».

La pratique de Kim Coz se caractérise par son aspect impulsif et immédiat. Proche du dessin automatique, elle ne prévoit rien, n’effectue aucun dessin préparatoire, ne projette pas le résultat final. “Avec une certaine obsession pour le détail, mon dessin évolue au gré des images qui traversent mes pensées lorsque je trace. J’y conjugue créatures, figures, ornements… Chacun de ces éléments «mute» d’une forme à une autre, de manière non réfléchie. Des animaux qui se décomposent, des visages sans corps, des végétations qui se délitent et filent vers l’abstrait. De ces enchevêtrements, des mondes étranges émergent et s’expandent comme un rhizome.”

Rong Guo utilise principalement le burin et la taille-douce. Ses œuvres tendent à détourner la vie quotidienne de façon humoristique, et ainsi permettre de prendre de la distance vis-à-vis de petits évènements souvent ressentis comme dramatiques. Cette artiste manie autant la couleur que le noir et blanc.