fbpx

Hypertexte de l’Art

Du 3 au 14 mars 2021, les deux galeries du 13ème arrondissement, l’OpenBach Galerie et la Yellow Cube Gallery, sont le théâtre de l’ »Hypertexte de l’Art », une exposition en deux actes. Que l’on aime ou que l’on n’aime pas l’outil, internet a pénétré nos quotidiens.

Les 5 artistes s’approprient, renient, démontent, jouent avec les codes de notre nouvelle société connectée.Que ce soit par le flot d’informations, les réseaux sociaux ou encore les manifestations et revendications nées sur le Web, nous aurions tendance à penser que l’internet, depuis sa démocratisation dans les années 90, a bouleversé les rapports que nous entretenions avec la réalité. A-t-il infecté tous les niveaux de notre vie quotidienne, tels que la nourriture, l’amour ou encore le travail ? En pleine crise sanitaire, les expositions virtuelles fleurissent sur la toile, les institutions comme les galeries, tentent de maintenir un lien, de recréer des réseaux via internet. Est-ce suffisant ? Faut-il encore se déplacer dans les musées quand les œuvres sont sur nos écrans ? Les artistes, au travers de cette exposition en deux actes, nous offrent leurs approches de notre rapport à l’outil numérique.

L’entre deux actes – Le week-end du 13 et 14 mars, L’OpenBach Galerie et la Yellow Cube Gallery seront ouvertes simultanément pour présenter l’entre deux actes de l’exposition L' »Hypertexte de l’Art ».

Les deux galeries ont proposé aux artistes de travailler sur un même thème avec des contraintes de scénographie différentes. Ainsi les œuvres se répondent, communiquent et débattent, dans et au travers des espaces. Les artistes réunis nous offrent des approches bien différentes, parfois paradoxales de notre rapport à l’outil numérique.

À 13h00, le samedi 13 mars au départ de L’OpenBach Galerie pour la Yellow Cube Gallery, suivez la performance itinérante de l’artiste Manon Vilella. Ce parcours sera l’occasion d’engager la réflexion autour du réseau, de « Hypertexte de l’Art », ainsi que de discuter avec les artistes présents autour de leur double proposition.