fbpx

Sophie Bourgenot

Après une maîtrise de lettres à la Sorbonne et à la Freie Universität de Berlin, puis un master 2 à l’Institut d’Études Européennes de Paris VIII, Sophie a travaillé comme journaliste dans une revue d’écologie qui la passionnait. Et pourtant, elle était tiraillée entre la voix de la raison et une voix des profondeurs qui l’appelait vers l’art.Elle a alors pris des cours, dans l’atelier de modelage d’après modèle vivant de Philippe Jourdain aux Ateliers Beaux-Arts de la Ville de Paris, où elle a appris la tension de la ligne et les volumes dans l’espace.Comme de nombreux artistes en peinture, musique, dessin, elle est allée aux sources de son art pour compléter sa formation  afin d’y puiser une inspiration sur de solides piliers, en Italie et en Grèce.

En 2017, la présidente du Salon d’Automne lui demande de prendre la présidence de la section Dessin du Salon. Aujourd’hui, elle expose ses dessins à la mine de plomb dans différents salons et galeries.

“A travers ces dessins, mon désir est d’exprimer l’élan du vivant. Au-delà des détails, je cherche à saisir les grands courants de formes que je vois dans les visages et les paysages qui me fascinent. Les mouvements de la nature sont traduits à travers des formes abstraites, expression des forces qui s’opposent et se complètent dans une danse harmonieuse unissant les contraires.”

“La mine de plomb, à la fois lisse et dure, crée cette résistance contre le papier, qui me permet de ressentir et sculpter les lignes, pour traduire cette énergie de vie dans sa force, sa violence et sa sensualité.” 

“J’espère que mes tableaux permettront à ceux qui les regardent, de faire écho à la vitalité, la puissance et l’harmonie qui existent en eux.”